Archives mensuelles : septembre 2017

S’émerveiller, c’est aimer

S’émerveiller en contemplant la beauté de la nature, c’est l’aimer, ce qui conduit à la respecter.  Découvrir « les merveilles et les miracles de la nature », comme disent maintenant de nombreux scientifiques, permet de l’aimer davantage et de nous ouvrir à une dimension qui nous dépasse. Plus je découvre ces merveilles étonnantes, plus je suis saisi intérieurement par un sentiment de sacré à l’intime de moi. « Aujourd’hui, grâce à la science, tout devient mystère. » (Benoit Lacroix  Que viennent les étoiles p.17)

Depuis que je découvre « les mystères de l’univers » et comment mon corps est formé de poussières d’étoiles, c’est-à-dire de débris d’éclatement d’étoiles qui se sont rassemblés pour former la terre d’une façon si étonnante qu’Hubert Reeves peut dire que « la vie sur terre est un miracle », plus je regarde mes mains si habiles, de capacités si diverses, et que je sais qu’elles proviennent des étoiles et sont formées de l’oxygène, du calcium et de l’hydrogène principalement, venant de ces étoiles, plus je suis émerveillé. Quelle œuvre étonnante et si merveilleuse que cette immense transformation ! Puis je m’arrête à mes yeux, capables de voir si petit et pourtant si loin, jusqu’à ces étoiles d’où je viens, je tombe à genoux intérieurement devant tant de grandeur. Ensuite mes oreilles qui peuvent entendre tous ces sons de la nature et écouter ce que les autres ont à me partager de ce qui se passe dans leur cœur. Et cette capacité de sentir toutes les odeurs de la nature, et ce toucher qui me met en contact avec les arbres, mais plus encore avec mes frères et sœurs en humanité, etc. Quel émerveillement ! Et dire que ce corps vient des étoiles ! Je ne puis que m’ouvrir à une Intelligence discrète qui anime tout ce qui existe.

Puis voici qu’arrivent les couleurs de l’automne. Cette beauté qui se reflète dans l’eau du lac. Et le soleil qui les fait resplendir alors qu’il se lève sur les arbres de ce lac en face de chez moi. Cette beauté des oiseaux, des canards, des bernaches. Puis mon hibiscus – comment puis-je dire « mon », car rien ne m’appartient, mais tout m’est donné – d’où est sortie enfin la première fleur hier, alors que presqu’une centaine de bourgeons sont prêts d’éclater. À ce moment, je perçois qu’il y a une Beauté, Source de toutes beautés, qui se laisse ainsi entrevoir.

Je m’émerveille des personnes que je connais en profondeur, même si je n’aurai jamais fini de les découvrir, et voilà que je sens cet amour surgir pour elles au cœur de moi. Tant de beautés, souvent cachées, que leur entourage ne connaît pas ou si peu parfois. La profondeur de l’humain me dépasse, malgré ce qu’on peut voir des êtres blessés qui commettent tant d’horreurs. Je vois quand même qu’il y a du divin dans l’humain, capable de pardon qui dépasse l’entendement, d’un don de soi étonnant pour secourir les autres. Plus grand que nous est en nous. Que dire de tant de créations artistiques faites par l’être humain, qui nous élèvent ou nous soulèvent ou nous apaisent et nous entrainent au cœur de nous dans l’émerveillement, que ce soit dans la musique, le chant, la danse, la peinture…

M’émerveiller de ce qui est dans mon cœur. Eh bien, oui. Je découvre en moi des dimensions qui me dépassent, me surprennent, sans que cela ne viennent d’efforts quelconques. Cela m’est donné.

Tu veux toi-même découvrir ces dimensions qui te dépassent et qui pourtant font partie de toi ? Je n’ai pas écrit cet article pour faire de la promotion, mais simplement pour exprimer ce qui habite mon cœur ce matin. Cependant ce que j’écris maintenant est dû en grande partie à ce que j’ai bâti déjà comme atelier de spiritualité. J’ai maintenant le goût de t’inviter à un nouvel atelier qui complète et prolonge celui que j’ai déjà donné, mais que tu peux vivre sans avoir vécu le premier. Peut-être que cette fois ne sera pas l’occasion pour toi d’y participer, mais si tu me laisses ton courriel ou si tu viens sur ma page Facebook, Centre Le Soleil Levant – Volet Une spiritualité pour notre temps, tu pourras, un jour ou l’autre, t’y inscrire et en faire l’expérience.  BIENVENUE !

Quand j’offre cet atelier ? À la fête de l’action de grâce ! Je sais qu’un grand nombre doivent avoir prévu d’autres activités, mais peut-être pas toi qui me lis. N’est-ce pas une magnifique occasion que « l’action de grâce » pour s’émerveiller de la beauté en tant de domaines ? Il aura donc lieu du 6 (19:00) au 8 (15:30) octobre 2017 au Centre Le Soleil Levant, 222 de l’étoile, Ste-Sophie, J5J 2M7.

Voici mon courriel ghyslainjulien@gmail.com. Tél. 450 438-2220.

Ghyslain Julien

 

 

 

 

Croire

Vous connaissez ce beau chant, interprété par Martin Deschamps ? « Il suffit de croire », répète-il. L’importance de croire dans une vie est fondamentale pour tout être humain.

Croire en la valeur fondamentale de toute personne humaine. Mais, comment y croire, lorsqu’on n’a pas découvert sa propre valeur, tant qu’on n’a pas fait l’expérience de sa beauté intérieure.

Croire en ses projets ? Oui s’ils sont nés, non pas d’une ambition personnelle, mais d’une intuition profonde qui demeure et qui se concrétise au pas à pas. Savoir attendre l’heure, alors qu’on est si « pressés » que se réalise ce qu’on a à coeur, est essentiel. Puis on peut découvrir dans ce pas à pas, que ce qu’on a souhaité, ne se réalise pas nécessairement comme on l’a imaginé. C’est là que l’apprentissage au discernement est si important pour avancer à partir de ce qui est donné, en même temps qu’en fidélité à ce qu’on porte.

Quand une déception arrive, comment continuer à croire ? Je vous partage mon expérience et ce qui fait ma force. Je crois qu’un plus grand que moi me conduit à travers mes intuitions et mes discernements. Toute ma vie en témoigne. Parfois j’ai vécu des attentes où j’aurais tellement souhaité que ça aille plus vite, que j’avais envie de faire des pas malgré l’incertitude. Je ne les ai pas faits avant que la lumière se fasse. Je vois aujourd’hui comment je me serais alors trompé. Ce qui était donné est arrivé et était tellement mieux que les pas que j’aurais faits dans la hâte que s’accomplisse ce que je portais dans mon coeur.

J’ai vu que j’avais été conduit d’une façon si étonnante qui me dépasse totalement. Pour moi, quelqu’un me guide de l’intérieur, sans jamais s’imposer et toujours à travers les intuitions de mon être et de ma conscience profonde. Cette confiance m’a toujours conduit vers un accomplissement plus total et un bonheur profond.

Je fais l’expérience qu’il en est ainsi de l’univers. Une Présence discrète qui ne s’impose jamais est à l’œuvre dans cet univers si merveilleux et si grandiose. Les savants parlent beaucoup maintenant des merveilles et des miracles de l’univers, dont ils s’émerveillent par rapport, entre autres, à l’existence de la vie sur terre, surtout de notre propre existence comme être humain au sommet de cette vie. Ils nous parlent de l’intelligence des plantes qui ont poussé du bois, qui sont devenus nos arbres, afin de se protéger des dinosaures !!! De l’astuce des fleurs sans laquelle la vie ne se serait pas développée !!! Derrière tout ce qui existe et à l’intime de tout ce qui existe, une Intelligence est à l’œuvre comme « une âme bienveillante » (Frédéric Lenoir).

Cette façon de croire conduit à la paix à travers les moments difficiles, nous permet de traverser les épreuves et de poursuivre notre route dans la confiance.