Croire

Vous connaissez ce beau chant, interprété par Martin Deschamps ? « Il suffit de croire », répète-il. L’importance de croire dans une vie est fondamentale pour tout être humain.

Croire en la valeur fondamentale de toute personne humaine. Mais, comment y croire, lorsqu’on n’a pas découvert sa propre valeur, tant qu’on n’a pas fait l’expérience de sa beauté intérieure.

Croire en ses projets ? Oui s’ils sont nés, non pas d’une ambition personnelle, mais d’une intuition profonde qui demeure et qui se concrétise au pas à pas. Savoir attendre l’heure, alors qu’on est si « pressés » que se réalise ce qu’on a à coeur, est essentiel. Puis on peut découvrir dans ce pas à pas, que ce qu’on a souhaité, ne se réalise pas nécessairement comme on l’a imaginé. C’est là que l’apprentissage au discernement est si important pour avancer à partir de ce qui est donné, en même temps qu’en fidélité à ce qu’on porte.

Quand une déception arrive, comment continuer à croire ? Je vous partage mon expérience et ce qui fait ma force. Je crois qu’un plus grand que moi me conduit à travers mes intuitions et mes discernements. Toute ma vie en témoigne. Parfois j’ai vécu des attentes où j’aurais tellement souhaité que ça aille plus vite, que j’avais envie de faire des pas malgré l’incertitude. Je ne les ai pas faits avant que la lumière se fasse. Je vois aujourd’hui comment je me serais alors trompé. Ce qui était donné est arrivé et était tellement mieux que les pas que j’aurais faits dans la hâte que s’accomplisse ce que je portais dans mon coeur.

J’ai vu que j’avais été conduit d’une façon si étonnante qui me dépasse totalement. Pour moi, quelqu’un me guide de l’intérieur, sans jamais s’imposer et toujours à travers les intuitions de mon être et de ma conscience profonde. Cette confiance m’a toujours conduit vers un accomplissement plus total et un bonheur profond.

Je fais l’expérience qu’il en est ainsi de l’univers. Une Présence discrète qui ne s’impose jamais est à l’œuvre dans cet univers si merveilleux et si grandiose. Les savants parlent beaucoup maintenant des merveilles et des miracles de l’univers, dont ils s’émerveillent par rapport, entre autres, à l’existence de la vie sur terre, surtout de notre propre existence comme être humain au sommet de cette vie. Ils nous parlent de l’intelligence des plantes qui ont poussé du bois, qui sont devenus nos arbres, afin de se protéger des dinosaures !!! De l’astuce des fleurs sans laquelle la vie ne se serait pas développée !!! Derrière tout ce qui existe et à l’intime de tout ce qui existe, une Intelligence est à l’œuvre comme « une âme bienveillante » (Frédéric Lenoir).

Cette façon de croire conduit à la paix à travers les moments difficiles, nous permet de traverser les épreuves et de poursuivre notre route dans la confiance.

 

2 réflexions au sujet de « Croire »

  1. Langlois-Meurinne Nicole

    S’agit-il de « croire » ou bien comme tu le dis toi même, de se laisser expérimenter, se rendre « disponible » s’ouvrir à l’inouï, à ce qui n’a pas encore été écouté, entendu, se laisser « recevoir » dans du neuf, sans « à priori », sans plaquer trop vite ce que l’on nous a transmis, appris…..par peur de ne « rien » trouver! Risquer l’Ouverture sans savoir…ni croire, juste « obéir » en nous à cette poussée de l’être, à cette aspiration qui cherche à nous faire respirer de nos profondeurs… Comme il est difficile de ne rien attendre, de ne pas projeter nos besoins de confiance, de Présence, nos besoins de sécurité!
    Comme il est difficile de demeurer dans cet Ouvert, gratuitement…juste Voir…et rece-voir….!
    Nicole Langlois-Meurinne.

    J'aime

    Répondre
    1. Ghyslain Julien Auteur de l’article

      Notre « croire » peut s’appuyer sur une expérience. On peut découvrir plein de beautés en nous, mais douter, à cause d’une image négative. Nous avons à croire à ce que nous découvrons. On peut douter facilement de l’amour de l’autre quand on a beaucoup manqué d’amour, mais devant les signes manifestés, on peut avoir à oser croire que cette fois-ci, c’est vrai, et ne pas accepter de douter au moindre geste mal interprété. On peut sentir un appel et douter aussi au moindre signe. Croire à ce que je portais a été essentiel pour moi. On peut faire l’expérience d’une Présence. Malgré cela, on peut avoir besoin d’y croire en s’appuyant sur cette expérience, surtout lorsqu’on traverse des moments difficiles. Moi je crois à la sincérité des gens jusqu’à preuve du contraire. Je crois que tu cherches avec cette même sincérité que j’ai reconnue en toi. Je crois en la possibilité d’un monde meilleur, en la fraternité humaine. Sans le CROIRE – pas croire n’importe quoi évidemment, ni croire parce qu’on nous l’a enseigné, mais parce qu’on l’a expérimenté – sans ce Croire, je n’aurais jamais pu avancer.

      J'aime

      Répondre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s