Tout est relié

Tout est lié. Tout est relié. Tout est interdépendant. Quand on s’arrête à la nature, on découvre les écosystèmes où tous tes éléments sont en dépendance les uns des autres.

L’être humain, avec la construction des villes, s’est sorti de la nature et a vu la nature comme un élément dont il pouvait se servir à volonté. Il en a tellement abusé que nous sommes arrivés à une époque où la terre est en danger. Ou plutôt, comme me disait, avec raison, une jeune fille, c’est lui-même, l’être humain, qui est en danger de pouvoir survivre. Il s’est vécu en dehors de la nature. Il ne se sent plus relié, faire partie. Retrouver son humanité, c’est aussi retrouver ce lien d’appartenance à la nature.

J’ai fait une expérience. J’ai demandé à des personnes : « Quand vous pensez à la nature, qu’est-ce qui vous vient à l’idée ? » « Les arbres, les fleurs, le animaux, les oiseaux », ont-ils répondu. « Et encore, ai-je demandé ? »  « Les rivières, les fleuves, la mer… » « Et vous, ai-je demandé ?… Vous n’en faites pas partie ?… » On ne sait plus qu’on fait partie de la nature. Surtout on ne le vit plus. On ne se sent pas relié. On peut apprendre à se relier.

Tout est relié. On a opposé la science et la spiritualité. Normand Lévesque écrit : « Ma famille spirituelle inclut les écureuils, les mésanges, les érables et les peupliers, les grenouilles et les carpes. Parler aux oiseaux peut paraître étrange. Mais cela n’est-il pas bienfaisant après des années passées à parler  à nos ordinateurs et à nos voitures ? »

Benoit Lacroix écrit dans son livre « Que viennent les étoiles » (p.17) : « Aujourd’hui, grâce à la science, tout devient mystère ». À la page 30 de ce livre, il nous partage : « « C’est en aimant de plus en plus la nature, le cosmos entier, que j’ai appris à aimer personnellement… l’Initiateur de toute beauté. » « La recherche conduite par David Tracy sur la spiritualité des jeunes australiens peut nous aider à comprendre ce qui est en train de se produire chez les jeunes partout dans le monde. La jeunesse sécularisée d’aujourd’hui tend vers un au-delà de la vision scientifique et mécaniste du monde et est à la recherche du grand mystère sur lequel tout repose. Selon les jeunes, ils ne le retrouvent pas dans leurs Églises traditionnelles. » (Albert Nolan – Voir Tracy, The Spirituality Revolution)

On a opposé psychologie et spiritualité. Or la spiritualité doit s’enraciner dans la psychologie de l’être humain, sinon elle risque d’être illusoire et décevante : tout remettre à Quelqu’un d’autre, qu’on le nomme comme on voudra, déresponsabilise. De son côté, la psychologie ouvre ou devrait ouvrir sur le spirituel, le sens de la vie, la dimension de transcendance.

Est-ce que je me vis compartimenté ou unifié et relié ? Est-ce que je me ressens comme une île, non relié, ni à la nature, ni aux autres, à rien d’autre ?  On peut réapprendre à se relier.

Je vous propose une expérience : un atelier de spiritualité du 9 (19:00) au 11 mars (16:00) 2018, dont le titre est Me relier à plus que moi (une expérience à vivre). Pour plus d’information, voyez la présentation de cet atelier sur la Page Facebook Centre Le Soleil Levant – Volet Une spiritualité pour notre temps.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s